2/2
© Reuters. Le gazoduc sous-marin Nord Stream 2 pourrait être achevé d’ici la fin de l’année, seuls cent kilomètres restant à construire, selon l’agence de presse russe TASS, qui cite des propos tenus jeudi par le vice-Premier ministre russe Alexandre Novak (en

2/2

MOSCOU (Reuters) – Le gazoduc sous-marin Nord Stream 2 pourrait être achevé d’ici la fin de l’année, seuls cent kilomètres restant à construire, selon l’agence de presse russe TASS, qui cite des propos tenus jeudi par le vice-Premier ministre russe Alexandre Novak.

“Nous espérons que les travaux de construction de Nord Stream 2 seront terminés d’ici la fin de l’année”, a-t-il déclaré à la presse.

L’ONG environnementale allemande Deutsche Umwelthilfe a cependant annoncé mercredi avoir engagé un recours pour demander l’annulation de la construction et de licence d’exploitation de ce gazoduc pour des motifs de protection de l’environnement.

Elle a fondé sa plainte sur une décision de la Cour constitutionnelle allemande de Karlsruhe qui a jugé la loi climat du gouvernement allemand insuffisante et a enjoint les autorités de relever ses objectifs en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, notamment.

Le projet Nord Stream 2 – un gazoduc passant sous la mer Baltique pour gagner l’Allemagne – doit permettre à Moscou d’accroître ses livraisons de gaz en Europe de l’Ouest tout en contournant l’Ukraine, privant ainsi Kiev d’importantes recettes de transit.

Ls Etats-Unis se sont longtemps opposés à ce projet, estimant qu’il permettrait à la Russie d’accroître son influence économique et politique sur l’Europe, en la rendant davantage dépendante de son gaz.

Le président américain Joe Biden, opposant de longue date du projet, a finalement renoncé fin mai à prendre des sanctions contre le géant gazier public russe Gazprom, qui finance le projet. De telles sanctions auraient selon lui été contre-productives vu l’état d’avancement du projet à son arrivée à la Maison blanche et aurait pu nuire aux relations américano-européennes déjà distendues après la présidence Trump.

(Maria Kiselyova, version française Myriam Rivet)

Responsabilité : Fusion Media souhaite vous rappeler que les données contenues dans ce site ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les prix des CFD (actions, indices, contrats à terme) et des devises ne sont pas fournis par les bourses, mais plutôt par les teneurs de marché. Les prix peuvent donc ne pas être exacts et différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et ne conviennent pas à des fins de négociation. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir suite à l’utilisation de ces données.

Fusion Media ou toute personne impliquée dans Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour les pertes ou les dommages résultant de la confiance accordée aux informations, y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente contenus dans ce site Web. Veuillez être pleinement informé des risques et des coûts associés à la négociation sur les marchés financiers, car il s’agit de l’une des formes d’investissement les plus risquées qui soient.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également