Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

Il y a quelques semaines, nous avons conseillé aux investisseurs d’arrêter toute accumulation de positions sur les platinoïdes, car le groupe des métaux du platine semblait toujours manquer des bons signaux pour un achat, malgré l’affichage de son premier mois positif en octobre après cinq mois dans le rouge.

Quinze jours plus tard, , le chef de file de ce groupe, est devenu un candidat de choix pour les investisseurs en métaux précieux à la recherche d’un nouveau candidat long pour rejoindre l’ et l’, qui ont connu un rallye intense sur fond d’.

Tous les graphiques sont une courtoisie de skcharting.com

La flambée des prix du platine, qui sert principalement à purifier les émissions des moteurs diesel, s’est produite même après que les analystes et les négociants ont réduit leurs prévisions de prix pour les platinoïdes dans un sondage Reuters publié le 28 octobre, en invoquant une pénurie mondiale de puces qui a contraint les constructeurs automobiles à réduire la production de la plupart des véhicules.

Les constructeurs automobiles représentent environ 40 % de la demande de platine, car ce métal est intégré dans les systèmes d’échappement pour neutraliser les émissions nocives. Le , quant à lui, est un composant purificateur pour les voitures à essence.

La pénurie de puces avait fait chuter le d’un sommet de sept ans de 1 236,44 $ l’once en février à 893 $ à la mi-septembre, tandis que le est tombé d’un sommet historique de près de 3 015 $ l’once en avril à 1 841,93 $.

Mais en l’espace d’une semaine seulement, le platine s’est également détaché du rallye des métaux précieux, grâce à la force de ses graphiques techniques, et était en passe de réaliser vendredi un gain hebdomadaire de 5 %, le plus important depuis six semaines.

Fondamentalement, les prix des platinoïdes pourraient continuer à augmenter si la production automobile reprend, après avoir été affectée par des chaînes d’approvisionnement brisées et des pénuries mondiales de matériaux.

Platinum Weekly

Mais quelle est la marge de progression du platine seul ?

Selon Sunil Kumar Dixit, de skcharting.com, qui a passé beaucoup de temps à suivre les différents marchés des métaux précieux, le platine a suffisamment d’atouts pour que les investisseurs puissent miser sur lui dans le contexte de l’envolée de l’or et de l’argent.

” À court et moyen terme, le platine est susceptible de tester 1 124 $ et 1 155 $, soutenu par 1 050 $ et 1 030 $ par le bas “, a déclaré M. Dixit.

Platinum Monthly

À plus long terme, le stochastique du graphique mensuel du platine spot a montré un chevauchement positif soutenant le rebond en cours, tandis que le Relative Strength Indicator était orienté vers le nord, indiquant une prochaine étape plus élevée à 1 155 $, a-t-il déclaré.

Le stochastique du graphique journalier à court terme de 82/76 était bien au-dessus du RSI 67, avec des prix se négociant au-dessus de la moyenne mobile simple à 200 jours de 1 090 $.

Sur le graphique hebdomadaire à moyen terme, le platine est fermement positionné au-dessus de la moyenne mobile exponentielle à 50 semaines de 1 049 $, avec 1 124 $ à proximité, tandis que la lecture stochastique de 71/74 était bien au-dessus de RSI 55.

Dixit a ajouté :

“Le rebond intelligent est visible sur les graphiques quotidiens, hebdomadaires et mensuels car le métal brille au-dessus de la 50-EMA, de la 100-SMA et de la 200 SMA sur les trois cadres temporels.”

Avertissement : Barani Krishnan utilise un éventail de points de vue différents des siens pour apporter de la diversité à son analyse de tout marché. Par souci de neutralité, il présente parfois des points de vue contrariants et des variables de marché. Il ne détient pas de position dans les matières premières et les titres sur lesquels il écrit.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également