Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

L’, quant à lui, devrait être confronté à une première résistance de 1 830 $ l’once et tenter d’atteindre le milieu des 1 800 $ s’il la franchit, avant la publication du rapport sur l’emploi américain pour le mois d’août, prévue vendredi.

L’or vise 1 830 $ après le discours dovish de Powell

L’or a atteint un pic de quatre semaines à 1 826,30 $, prolongeant le rallye de vendredi provoqué par la décision du président de la Fed, Jerome Powell, de retarder la réduction des dépenses de stimulation de la banque centrale, qui avait stimulé les actions, l’or et d’autres actifs sensibles à l’inflation depuis l’épidémie de COVID il y a 18 mois.

L’or pourrait franchir une “importante résistance de poche à trois étoiles entre 1835 et 1840 dollars l’once” si le département du travail publie vendredi un rapport plus faible que prévu sur les emplois non agricoles pour le mois d’août, a déclaré Phillip Streible, stratège des métaux précieux chez Blueline Futures à Chicago.

Mais certains analystes, dont Sunil Kumar Dixit de SK Dixit Charting à Kolkata, en Inde, s’attendent à une hausse limitée de l’or avant le rapport sur l’emploi : 

“À partir de ce point, nous nous attendons à un mouvement haussier limité jusqu’à 1 825 $, où les vendeurs peuvent essayer d’établir un sommet régional, qui peut être encore affirmé par la faiblesse des prix sous les zones de soutien 1811-1800 $, avec 1 795 $ agissant comme un soutien important.”

“Une action forte des prix au-dessus de 1 825 $ pourrait ouvrir la voie à la poursuite de la progression vers 1 838-1 868 $.”

Les économistes ont prévu une croissance prudente de l’emploi américain de 728 000 pour le mois d’août. Si ce chiffre s’avère aussi bon que celui de juillet (943 000), il pourrait rapprocher le taux de chômage américain, qui était de 5,4 % le mois dernier, de la fourchette de 4 % que la Fed définit comme un état de “plein emploi”. Cela pourrait inciter la banque centrale à accélérer le retrait progressif des 120 milliards de dollars d’obligations et de titres adossés à des créances hypothécaires qu’elle achète depuis mars 2020.

Mais si le rapport sur l’emploi est décevant, il n’y a pas lieu de s’attendre à un retrait immédiat.

Plus d’un an après le début de la crise COVID-19, le rétablissement de la croissance de l’emploi reste l’un des plus grands défis des décideurs de la Fed. Plus de 21 millions d’emplois américains ont été perdus entre mars et avril 2020, au plus fort des fermetures d’entreprises imposées par le coronavirus, et environ 7 millions d’emplois n’ont pas encore été pourvus, selon les autorités.

Certes, M. Powell s’est concentré précisément sur l’emploi dans son discours au symposium de Jackson Hole, vendredi, où il a décidé de retarder pour l’instant toute réduction des mesures de relance de la Fed.

“Le calendrier et le rythme de la réduction à venir des achats d’actifs n’auront pas pour but de transmettre un signal direct concernant le moment du relèvement des taux d’intérêt, pour lequel nous avons défini un critère différent et nettement plus rigoureux”, a déclaré M. Powell. Le président de la Fed a également insisté sur la nécessité d’éviter une “action politique inopportune” dans un contexte de nouvelles incertitudes liées à la variante Delta de COVID.

“Aujourd’hui, alors que le marché du travail reste très peu actif et que la pandémie se poursuit, une telle erreur pourrait être particulièrement dommageable”, a ajouté le président de la Fed.

Streible, le stratège des valeurs précieuses, a abondé dans le même sens en déclarant :

“En tant qu’investisseur dans l’or et l’argent, vous voulez voir une reprise prolongée du marché du travail, conduisant à une trajectoire plus longue de la récente reprise des prix.”

Avertissement : Barani Krishnan utilise un éventail de points de vue différents des siens pour apporter de la diversité à son analyse de tout marché. Par souci de neutralité, il présente parfois des opinions contraires et des variables de marché. Il ne détient pas de position dans les matières premières et les titres sur lesquels il écrit.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également