© Reuters. Orange a annoncé mercredi le lancement en France en juillet prochain d’un réseau 5G expérimental basé sur le “cloud” et l’intelligence artificielle (IA). /Photo prise le 29 juin 2021/REUTERS/Albert Gea

par Clara-Laeila Laudette

MADRID (Reuters) – Orange a annoncé mercredi le lancement en France en juillet prochain d’un réseau 5G expérimental basé sur le “cloud” et l’intelligence artificielle (IA), alors que le secteur des télécommunications s’empresse de transférer ses services sur des plateformes dématérialisées afin de réduire les coûts et de se moderniser.

L’opérateur français construira le réseau à Lannion (Côtes-d’Armor), en partenariat pour la première étape du projet avec des entreprises telles que Mavenir, Casa Systems, Hewlett Packard Enterprise (NYSE:), Dell Technologies et Xiaomi (HK:).

“Ce réseau expérimental permettra à Orange de comprendre l’avantage pour le client d’un réseau entièrement sur le cloud, ainsi que sur l’IA”, a déclaré Michael Trabbia, directeur de la technologie d’Orange, lors d’une conférence téléphonique.

“Nous commencerons modestement mais nous monterons rapidement en puissance pour intégrer des centaines d’utilisateurs d’ici la fin de l’année.”

Orange espère étendre le réseau, baptisé Pikeo, à d’autres pays en 2022, une fois qu’il sera disponible à part entière et capable de s’auto-réparer grâce à l’automatisation et à l’apprentissage automatique (“machine learning”), a dit Trabbia, tout en notant que l’Espagne pourrait être un bon candidat pour l’exportation.

Plusieurs groupes du secteur des télécommunications font des expériences avec la technologie dite de réseau d’accès radio ouvert (Open RAN), qui utilise des logiciels pour exécuter des fonctions réseau sur le “cloud”, une caractéristique nécessitant moins d’équipements matériels.

Cette technologie promet de réduire radicalement les coûts des opérateurs de télécommunications car elle utilise des logiciels basés sur le “cloud” et du matériel banalisé plutôt que des équipements propriétaires fournis par des entreprises telles que Nokia (HE:), Ericsson (ST:) et Huawei.

L’objectif d’Orange est de faire en sorte que 100% de ses nouveaux équipements soient compatibles avec l’Open RAN d’ici 2025, un délai similaire à celui de l’opérateur espagnol Telefonica (MC:).

Les entreprises de télécommunications européennes sont confrontées au défi d’une numérisation toujours plus rapide dans le cadre de la pandémie.

(Avec la contribution de Supantha Mukherjee; version française Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également