Investing.com – Le marché des cryptomonnaies reste sous pression ce mardi matin, avec un toujours sous 33.000$, et un sous la barre psychologique des 2000$.

Rappelons que la perspective que la Chine joigne plus concrètement les actes à la parole en ce qui concerne l’interdiction des cryptomonnaies semblait à l’origine du plongeon affiché par la plupart des monnaies numériques hier.

Pourquoi les cryptomonnaies ont plongé hier ?

On a tout d’abord appris que Pékin a demandé aux barrages hydroélectriques de la région de Sichuan de cesser de fournir de l’électricité aux fermes de minage de Bitcoin.

La crainte est que si le mining de Bitcoin n’est définitivement plus possible, les mineurs chinois, cessant leurs activités, vont vendre leurs stocks de Bitcoin accumulés, faisant chuter le marché.

Puis, la Banque populaire de Chine (PBOC) a appelé à une répression plus stricte des transactions en cryptomonnaies.

Dans une annonce d’hier, la PBOC a en effet déclaré que les principales institutions financières doivent cesser de fournir des services de négociation, de compensation et de règlement pour les transactions en crypto-monnaies.

Le communiqué très ferme de la PBOC, qui s’ajoute à la répression du mining annoncée précédemment, a renforcé les craintes d’une intensification des actions réglementaires, ce qui explique la chute du Bitcoin et autres cryptomonnaies depuis le début de la semaine.

Par ailleurs, d’un point de vue technique, on rappellera qu’un signal vendeur majeur a été enregistré le weekend dernier sur le , avec un croisement de la moyenne mobile 50 jours sous la moyenne mobile 200 jours.

Au final, le Bitcoin a donc chuté jusqu’à un creux à 31.400$ la nuit dernière, ce qui représentait une baisse de plus de 11% par rapport à son cours 24 heures plus tôt, lorsque le BTC évoluait proche de 36.000$.

Le profil graphique du Bitcoin reste nettement baissier

Depuis les informations, aucune actualité clé n’a pu être relevée, et la pression reste baissière sur le Bitcoin.

En effet, la cryptomonnaie a rebondi jusqu’à tester les 30.000$, mais la tendance de fond visible en données horaires reste clairement baissière. D’un point de vue graphique, seul un retour au-dessus de 36.000$ améliorait le profil technique du Bitcoin sur cette unité de temps.

En données journalières par contre, c’est un retour au-dessus de 40.000$ qui semble nécessaire pour commencer à remettre en question le profil baissier de fond.

Enfin, si la chute du BTC/USD s’accentue encore, le seuil psychologique de 30.000$ sera un support clé à surveiller.

Ethereum chute plus que le BTC

En ce qui concerne l’Ethereum, on rappellera que la seconde cryptomonnaie est descendue jusqu’à 1870$ hier soir, soit 17% de moins que la veille, où l’ETH valait 2250$.

Le seuil psychologique de 2000$ est une résistance immédiate. Cependant, ce n’est qu’en cas de retour au-dessus de la zone de 2300$ que l’Ethereum annulera le profil graphique baissier visible en données horaires. À la baisse, 1900$ et le creux d’hier à 1870$ forment un support immédiat.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également