Émise en mai, l’emprunt Allied Universal Hodco en euro d’une durée résiduelle de sept ans a versé début décembre son premier coupon. Les investisseurs ont donc un minimum d’intérêts courus à débourser en cas d’achat de cette obligation du groupe de sécurité Allied Universal. Elle est, par ailleurs, disponible sous le pair.

En effet, sur base des derniers prix observés, l’obligation peut être achetée à 97,94% du nominal sur le marché secondaire, soit un rendement de 3,99% sur base d’une maturité égale au 1er juin 2028 et d’un coupon de 3,625%. Il faut compter toutefois avec une coupure de 100.000 euros et un rating “B” chez Standard & Poor’s, dans la catégorie “High yield”.

Cette souche obligataire a permis au groupe Allied Universal de récolter 813 millions d’euros, une somme qui a participé au refinancement de la dette contractée pour financer l’acquisition du groupe britannique G4S, un autre spécialiste dans les services de sécurité.

Après une bataille rangée avec le groupe canadien GardaWorld, Allied Universal a en effet réussi (à coup de surenchères) à mettre la main sur son homologue britannique, moyennant la coquette somme de 3,8 milliards de livres (+/- 4,47 milliards d’euros au cours actuel).

Naissance d’un leader mondial de la sécurité

La société issue de la fusion a donné naissance au leader mondial des services de sécurité, Allied Universal, contrôlé par les fonds de private equity Warburg Pinus. La nouvelle entité devrait afficher un chiffre d’affaires d’environ 19 milliards de dollars, selon des calculs de Moody’s.

La société américaine est, en effet, plutôt discrète sur ses données financières. Parmi les rares informations disponibles sur son site internet, on apprend que le groupe principalement présent en Amérique du Nord est au final actif dans 85 pays. Il emploie de l’ordre de 750.000 personnes et compte parmi ses clients des entreprises des secteurs de l’éducation, de la santé, de la vente au détail, de l’immobilier commercial, mais également des institutions gouvernementales.

En s’associant à G4S, Allied Universal arrive à presque doubler le volume de ses revenus tout en augmentant son empreinte nord-américaine d’environ 25%, indiquait Moody’s au printemps dernier. L’ajout des anciens marchés de G4S, notamment au Royaume-Uni, en Belgique et aux Pays-Bas, ainsi que sur de nombreux autres marchés mondiaux, offre à Allied Universal une plus grande échelle opérationnelle et une plus grande portée géographique, ajoutait l’agence.



Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également