investingcom analysis og

Opération rondement menée pour l’équipementier automobile allemand Mahle. Celui-ci vient en effet de lever 750 millions d’euros sur le marché primaire, un montant  à rembourser au plus tard dans sept ans. L’emprunt cote désormais sur le marché secondaire.

Dans les premiers échanges post émission, il y a ainsi moyen d’acheter l’obligation à 100,43% du nominal, correspondant à un rendement de 2,31% sur base d’une maturité égale au 14 mai 2028 et d’un coupon de 2,375%. La coupure minimale s’élève à 100.000 euros.

Rating “inaugural”

C’est le premier emprunt obligataire émis par l’entreprise allemande depuis que celle-ci est suivie par l’une des deux grandes agences de notation que sont Standard & Poor’s et Moody’s. En effet, le 7 avril, Moody’s a indiqué qu’elle affublait Mahle d’un rating “inaugural” égal à “Ba1”, dans la catégorie spéculative. La perspective associée au rating est stable. La notation ne devrait donc pas évoluer à moyen terme.

Cette notation “améliore l’accès aux marchés internationaux”, indiquait-on chez Mahle le 29 avril à l’occasion d’une présentation aux investisseurs. L’entreprise rappelait au passage les piliers qui fondent sa solidité financière : (1) une position de leader parmi les plus grands fournisseurs de pièces automobiles ; (2) un alignement stratégique positif pour aborder le bouleversement généré par l’électrification (du parc automobile, NDLR) et renforcer la position dans les segments des produits matures et (3) une politique financière conservatrice et une bonne liquidité. A cet égard, l’équipementier précisait disposer de plus de 3 milliards d’euros de réserves de cash et de financement, des liquidités qu’elle a réussi à préserver au cours de l’exercice 2020 marqué par la crise Covid, précise-t-il.

Ventes record en Chine

L’année 2020 s’est soldée par un chiffre d’affaires de 9,8 milliards d’euros, la reprise au second semestre ayant permis de partiellement compenser les difficultés en début d’année conséquence du Covid-19. Mahle a en parallèle réalisé des ventes record sur le marché chinois. Le résultat d’exploitation est positif à hauteur de 155 millions.

“Malgré la crise de Covid, nous avons généré un flux de trésorerie solide, réduit notre dette et clôturé l’année positivement en termes opérationnels”, s’est félicité Michael Frick, Président du Directoire du groupe Mahle (ad interim) et CFO, cité dans le communiqué des résultats 2020. “L’année 2021 a bien commencé”, a-t-il précisé.

Top 25 mondial

Mahle produit des systèmes pour les moteurs à combustion interne et les éléments périphériques du moteur. La société propose des systèmes de piston, des composants de cylindre, des trains de soupapes, des systèmes de gestion de l’air et des liquides… Il destine ses produits au marché de la première monte, mais également au secteur de la pièce détachée (à travers ses marques Mahle Original, Knecht, Behr ou encore Brain Bee, pour ne citer qu’elles). Ceci fait du groupe basé à Stuttgart l’un des premiers équipementiers de moteurs à combustion interne au monde et l’un des 25 plus grands équipementiers automobiles (climatiseurs, filtre à air…). Plus de 72.000 employés dans 160 usines de production et de 12 centres de recherches et de développement travaillent pour le groupe.

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également