© Reuters. Renault a annoncé vendredi avoir renoué avec les bénéfices au premier semestre, les fruits du plan drastique d’économies du groupe au losange ayant éclipsé la dégradation de la situation en matière d’approvisionnement en puces. /Photo d’archives/

PARIS (Reuters) – Renault (PA:) a annoncé vendredi avoir renoué avec les bénéfices au premier semestre, les fruits du plan drastique d’économies du groupe au losange ayant éclipsé la dégradation de la situation en matière d’approvisionnement en puces.

Le constructeur automobile français a dégagé un bénéfice net, part du groupe, de 354 millions d’euros sur les six premiers mois de l’année, après avoir accusé une perte record de 7,3 milliards un an plus tôt.

“Ces résultats sont les fruits de notre plan stratégique Renaulution, axé sur la rentabilité”, a déclaré le directeur général de Renault Luca de Meo cité dans un communiqué. “Ils ne marquent que la première étape de notre redressement qui devrait s’accélérer avec l’arrivée des nouveaux véhicules en préparation.”

Le groupe, qui devrait atteindre en 2021 avec un an d’avance son objectif de deux milliards d’euros de réduction des coûts fixes, a également presque renoué avec un free cash flow opérationnel de l’automobile positif.

Au premier semestre, celui-ci est ressorti à -70 millions d’euros, à comparer avec une hémorragie de plus de six milliards d’euros sur la période identique de 2020.

Fort de cette confiance retrouvée, Renault a dit viser une marge opérationnelle annuelle du même ordre qu’au premier semestre (2,8% contre -6,5% un an plus tôt), malgré les incertitudes persistantes et la crise des approvisionnements de semi-conducteurs qui devrait le priver de la production d’environ 200.000 véhicules sur l’année, un impact deux fois plus sévère sur les volumes qu’initialement prévu.

(Reportage Gilles Guillaume, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également