Le réseau social Twitter (NYSE:) a raté le consensus au niveau de ses résultats trimestriels tandis que ses perspectives sont jugées relativement faibles par Wall Street. L’annonce d’un programme de rachats d’actions a permis aux actionnaires de faire abstraction des résultats. Les créanciers, de leur côté, ont ajusté la prime de risque exigée pour prêter leur argent au réseau social.

Résultats mitigés pour Twitter, l’obligation 3,875% 2027 par 2.000

L’obligation Twitter d’une durée résiduelle de cinq ans cote désormais sur le marché secondaire aux alentours de 98,67% du nominal. Elle se négociait proche du pair avant le 10 février, date de la publication par Twitter de ses résultats trimestriels. Au cours actuel, les investisseurs actuels bénéficient d’un rendement de 4,13%, compte tenu d’une maturité égale au 15 décembre 2027 et d’un coupon de 3,875%.

Point d’entrée?

Le papier Twitter est donc plus rémunérateur. En corollaire, les investisseurs confiants dans les perspectives du réseau social et prêts à se positionner sur un emprunt noté “BB+” (High yield) chez Standard & Poor’s pourraient considérer la récente baisse des prix de l’obligation comme un point d’entrée intéressant. La coupure minimale est de 2.000 dollars.

Pour revenir aux résultats du quatrième trimestre, les premiers de l’ère du nouveau CEO Parag Agrawal, nommé suite au départ de Jack Dorsey en novembre, Twitter n’a pas réussi à égaler les attentes de Wall Street. C’est le cas au niveau du bénéfice par action (33 centimes réalisés contre 35 attendus par le consensus Refinitiv), du chiffre d’affaires (1,57 milliard de dollars contre 1,58 anticipés), des revenus publicitaires (1,41 milliard de dollars contre 1,43 milliard) ou encore du nombre moyens d’utilisateurs exposés à la publicité (217 millions contre 218,6 millions).

Les perspectives déçoivent également. En effet, le chiffre d’affaires du trimestre en cours devrait atterrir entre 1,17 milliard et 1,27 milliard de dollars pour des attentes de 1,26 milliard au niveau des analystes.

Objectifs confirmés

Les objectifs d’atteindre 315 millions d’utilisateurs monétisables (c’est-à-dire exposés à la publicité) fin 2023, tout en réalisant au moins 7,5 milliards de dollars de chiffres d’affaires (contre 5,08 milliards en 2021) ont été confirmés par le directeur financier Ned Segal.

Le CEO Agrawal estime ces objectifs réalisables alors qu’il a constaté “une augmentation significative des inscriptions et des réactivations des nouveaux comptes”.

Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également