Bonne nouvelle pour Teva (NYSE:) Pharmaceutical. Son exercice 2021 s’est soldé par un bénéfice, le premier en cinq ans pour le groupe pharmaceutique israélien spécialiste des médicaments génériques.

Le laboratoire basé en Israël, mais coté à Wall Street, a dégagé sur son exercice fiscal 2021 un bénéfice net de 417 millions de dollars (0,38 dollar par action), comparé à une perte de 4 milliards un an avant, selon un communiqué. Les analystes l’attendaient toutefois au-delà du milliard, d’après Bloomberg.

Copaxone, Austedo & Ajovy

Teva a dégagé du profit malgré le recul de 5% (en glissement annuel) de son chiffre d’affaires à 15,9 milliards de dollars. Ce repli est principalement dû à l’impact de la pandémie de Covid-19 (sur les prescriptions et le comportement des patients) et à la baisse des ventes du Copaxone, un traitement utilisé contre la sclérose en plaques. Pour cette année, les ventes sont attendues en 15,6 et 16,2 milliards de dollars, essentiellement grâce aux contributions des deux produits phares du groupe : l’Austedo (antimigraine) et l’Ajovy (contre les symptômes associés à la maladie de Huntington).

Dette nette réduite, maturité allongée

“En 2021, Teva a fourni des résultats solides, générant de solides flux de trésorerie (2,2 milliards d’euros, NDLR) et améliorant notre rentabilité”, s’est félicité le CEO de Teva, Kare Schultz. Celui-ci a également signalé les évolutions de l’endettement net, passé sur un an de 25,92 milliards de dollars à 23 milliards fin décembre 2021. Des opérations de refinancement ont permis d’en augmenter la maturité moyenne durant l’exercice à 6,4 ans (contre 5,8 ans).

Opiacés

Sur le front de la crise des opiacés, qui a impacté ces dernières années Teva comme d’autres grands groupes pharmaceutiques, le CEO s’est félicité de l’accord engrangé au Texas. Le laboratoire a récemment fait savoir qu’il avait accepté de payer la somme de 150 millions de dollars (sur une période de15 ans) pour solder les plaintes.

Sous le pair

Les créanciers ont réagi de manière mitigée aux résultats de Teva, coincés entre l’actualité propre à l’entreprise israélienne et le contexte général de marché caractérisé, principalement, par la remontée globale des rendements obligataires.

L’obligation Teva Pharmaceuticals échéant en octobre 2026 et au coupon de 3,15% s’échange ainsi aux alentours de 91,09% du nominal sur le marché secondaire. Autrement dit, l’investisseur peut tabler sur un rendement de 5,35%, par coupures de 2.000 dollars et compte tenu d’un rating “BB-” (“High yield”) chez Standard & Poors.

Retour aux bénéfices pour Teva, le point sur l’obligation 3,15% 202

Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également