Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

Avis aux amateurs du S&P500, Gilles Leclerc revient pour une analyse graphique. Que faire pendant les derniers jours de décembre ? Le S&P500 va-t-il tenir toutes ses promesses ?

Avant de vous souhaiter de passer d’excellentes fêtes de fin d’année – si possible loin des écrans – et en famille, je vous propose de prendre nos marques pour les quelques jours de cette fin d’année.

En résumé : tant que le S&P500 reste au-dessus de la zone des 4 500 points, vous pouvez profiter de ces quelques jours de repos. Pas de stress : il n’y aura pas d’alerte baissière.

Tranquille jusqu’en janvier ?
Cela fait maintenant plus d’un an que le S&P500 évolue dans son canal de tendance haussière.

Nous avons régulièrement suivi sa progression en ciblant les signaux haussiers qui émaillent son parcours. Souvenez-vous, la dernière analyse à ce sujet remonte au 4 octobre dernier : « S&P500 : le double support à ne pas rater ». Chronologiquement, la publication de l’article correspond à la flèche vert fluo.

Le support dont il était question était « le support oblique du canal haussier ainsi que le support horizontal de la zone des 4 300 points. »

Le S&P500 a confirmé son signal grâce au rebond de la vague MACD sur son support d’impulsions (cf. flèche vert fluo aussi), afin de repartir vers la résistance de son canal haussier, c’est-à-dire vers les 4 700 points.

On ne change rien –à la méthodologie en tout cas. Sauf que maintenant, les supports à ne pas casser pour préserver la tendance haussière se situent dans la zone des 4 500 points.

Toujours pareil : à 50 points près, cette zone correspond au passage du support du canal haussier ET d’un support horizontal nouvellement créé et qui se situe justement dans la zone des 4 500 points. Les derniers impacts (cf. flèches grises) valident ce support de court terme.

Moralité ? Tant que les 4 500 points tiennent, la tendance haussière restera préservée, pas la peine de perdre son temps derrière les écrans pendant les quelques jours qui nous séparent du début 2022.

Seule la cassure de ces supports déclencherait un signal baissier. Et cela déclencherait également un retour probable sur les 4 300 points. Pour réellement rentrer en consolidation, il faudrait alors casser le support d’impulsions des vagues MACD.

Voilà donc les points de repère que je partage avec vous pour cette dernière analyse de l’année.

Bonnes fêtes à tous, profitez en bien. On se retrouve début 2022 pour de nouvelles aventures.

Gilles



Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également