Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

Gilles Leclerc poursuit son plan de trade de février dernier sur TotalEnergies. L’action a repris du poil de la bête et a atteint ses objectifs. Et maintenant ?

Et on reprend le suivi de TotalEnergies !

La dernière analyse en date faite par votre humble serviteur remonte à fin février dernier. Un signal d’achat et deux objectifs haussiers étaient ressortis : le premier sur la zone des 43,5 € et le second était un objectif de plus long terme, soit un retour sur les plus hauts de 2020, environ 51/52 € (il s’agit de la résistance 02, le rectangle bleu horizontal).

Le premier objectif vient d’être touché.

Et le second le sera sans doute. Mais un risque de correction (intermédiaire et salutaire) apparaît alors que l’action vient tester un « point dur » qui correspond au premier objectif ressortant du plan de trade de février dernier.

On fait le point !
Vous voyez tout de suite ce qui risque de « bloquer » – au moins temporairement – la hausse ?

L’arrivée sur son objectif « 01 » correspond au regroupement de deux résistances (cf. pastille jaune) : la résistance horizontale « 01 » bien entendu, mais également la résistance oblique rouge « R.O » du canal haussier actuel.

Graphiquement, les obliques sont toujours à manier avec précaution tant un petit changement – même minime – de leur angle de progression peut impacter les niveaux de prix par lesquels elles passent.

Ceci dit, dans le cadrage que je vous propose, les impacts (cf. petites flèches blanches) sur « R.O », la médiane du canal (doubles segments bleus pointillés) et son support (oblique verte) sont particulièrement précis. On leur accordera donc un réel crédit.

Comment gérer la position ?
En atteignant cette zone dont je vous faisais part en février dernier, TotalEnergies a aussi atteint un « point dur potentiel ».

La tendance reste haussière à court terme et le restera tant que le support du canal bleu contient les cours, mais disons qu’en cas de sortie de canal, c’est-à-dire en cas de clôture journalière sous 44 €, une consolidation – ou au moins une latéralisation – deviendra probable.

Attention toutefois : TotalEnergies s’apprête à publier ses trimestriels la semaine prochaine. Le 28 octobre pour être précis. Si, entre temps, les cours latéralisent, les plus prudents pourront néanmoins remonter les stops pour prendre une partie de leurs profits.

Bon trade,

Gilles





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également