Oblis vous dévoile quelques-unes des opérations dans le pipeline du marché primaire obligataire. Certaines de celles-ci pourraient être bouclées assez rapidement. À noter que les obligations récemment émises sont reprises dans notre sélection.

SAGE – La société multinationale éditrice de logiciels a lancé le placement d’un emprunt obligataire, en vue de lever 400 millions de livres sterling (+/- 473 millions d’euros), à rembourser au plus tard en 2034. Le coupon s’élève à 2,875%. Les fonds sont destinés à refinancer des dettes existantes et à participer aux objectifs généraux de l’entreprise. L’offre devrait être clôturée le 8 février. Sage est noté “BBB+” (perspective stable) chez Standard & Poor’s.

GSK CONSUMER HEALTHCARE – Plusieurs institutions bancaires préparent une émission de dette “gigantesque” (“jumbo”), au cas où des sociétés de capital-investissement soumissionneraient pour l’activité de soins de santé grand public de GlaxoSmithKline (GSK), d’après Bloomberg. GSK a reçu récemment trois offres non sollicitées d’Unilever (LON:) sur GSK Consumer Healthcare, une coentreprise avec Pfizer (NYSE:). GSK les a toutes refusées.

AMC (NYSE:) THEATRES – L’une des plus grandes salles de cinéma aux États-Unis est active sur le marché primaire avec l’émission d’un emprunt d’une taille de 950 millions de dollars, un montant révisé par rapport aux 500 millions initialement visés. Le coupon est fixé à 7,5%. L’opération devrait être clôturée le 14 février, indique l’émetteur. AMC se présente comme “la plus grande société exploitant des cinémas dans le monde avec environ 950 cinémas et 10.500 écrans”.

NOS – L’entreprise de télécommunications portugaise a mandaté des institutions bancaires pour solliciter le marché obligataire, à hauteur de 300 millions d’euros. L’emprunt afficherait une durée de cinq ans et bénéficierait du statut de “sustainibility linked bonds” (SLB), c’est-à-dire des obligations dont les caractéristiques (le montant du coupon par exemple) varient en fonction de la réalisation (ou pas) d’objectifs de durabilité prédéterminés.

COVIS PHARMA – Covis Pharma de son côté a affiné ses besoins de financement et la répartition de l’allocation des fonds empruntés entre obligations et prêts à terme. Pour ne retenir que la partie obligataire, le laboratoire pharmaceutique est ainsi en passe de boucler une levée de dette d’”un montant équivalent à 350 millions de dollars de titres libellés en euro, selon Bloomberg. Les obligations ont une durée de cinq ans.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également