Oblis vous dévoile quelques-unes des opérations dans le pipeline du marché primaire obligataire. Certaines de celles-ci pourraient être bouclées assez rapidement. À noter que les obligations récemment émises sont reprises dans notre sélection.

FCC AQUALIA – FCC Aqualia est active sur le marché primaire avec l’intention de lever de la dette en euro à 7 et 10 ans. La taille totale de l’opération tourne autour de 800 millions d’euros. Les fonds levés sont destinés à rembourser une dette existante arrivant à échéance en juin 2022. Aqualia se présente comme la quatrième plus grande société de gestion de l’eau en Europe et la neuvième au monde en termes de population desservie, selon le dernier classement Global Water Intelligence (mars 2021). Elle dessert actuellement près de 30 millions de personnes dans 17 pays.

ADNOC – La société énergétique publique d’Abu Dhabi, Adnoc (Abu Dhabi National Oil Company) prévoit de lever environ 3 à 5 milliards de dollars cette année sur le marché obligataire, selon des informations Bloomberg. Les emprunts seront émis via la structure dédiée Adnoc Murban et le cash collecté servira à refinancer des dettes existantes. Adnoc a environ 20 milliards de dollars de dettes, dont environ 5 milliards de dollars arrivant à échéance cette année, toujours selon Bloomberg.

ROGERS COMMUNICATIONS – L’un des plus grands groupes de télécommunications au Canada travaille avec un syndicat de banques sur un projet de placer des obligations perpétuelles libellées en dollars américains. Moody’s qui a assigné un rating provisoire “Baa3” (“Investment grade”) aux nouvelles obligations subordonnées évoque un montant minimum à émettre d’un milliard de dollars. Les fonds participeront au financement de l’acquisition de Shaw Communications, un autre grand câblodistributeur au Canada.

RIGA INTERNATIONAL AIRPORT – L’aéroport de Riga prévoit d’investir plus de 247 millions d’euros dans son développement d’ici 2027, selon la nouvelle stratégie de l’entreprise baptisée “Runway 2027”. But de l’opération: atteindre 9 millions de passagers par an. La stratégie passe aussi par l’émission d’obligations, note Bloomberg qui a détaillé le plan d’investissement de la compagnie aéroportuaire. Aucun détail n’est disponible au stade actuel sur les obligations qui seront ainsi émises.

ISRAELI ELECTRIC – Israeli Electric Corporation (IEC) a mandaté plusieurs institutions bancaires pour émettre son premier emprunt obligataire en quatre ans. Ce nouvel emprunt libellé en dollar aurait une durée de dix ans. L’entreprise est majoritairement aux mains de l’État d’Israël. Elle produit et fournit de l’électricité à un total de 2,9 millions de clients (chiffres du 31 décembre 2020). Sa dette libellée en devises étrangères bénéficie d’un rating “Baa1” chez Moody’s et “BBB” chez Standard & Poor’s.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également