© Reuters. A Marib. Au moins huit personnes ont été tuées jeudi dans des explosions ayant secoué la ville yéménite de Marib, ont déclaré les autorités, alors que le gouvernement reconnu par la communauté internationale a dénoncé une attaque des rebelles.

par Mohammed Ghobari

ADEN (Reuters) – Au moins huit personnes ont été tuées jeudi dans des explosions ayant secoué la ville yéménite de Marib, ont déclaré les autorités, alors que le gouvernement reconnu par la communauté internationale a dénoncé une attaque des rebelles chiites Houthis qui tentent de s’emparer de la région riche en .

Le ministre de l’Information a déclaré via Twitter (NYSE 🙂 que les rebelles avaient lancé deux missiles balistiques et deux drones armés, atteignant une mosquée, un centre commercial et un centre de détention pour femmes.

Muanmar al-Iryani a fait part d’un bilan initial de huit morts, dont des femmes, et de près d’une trentaine de blessés.

Plus tôt, Reuters a appris de deux sources médicales qu’un hôpital de la ville avait reçu les cadavres de cinq personnes tuées dans les explosions et soignait plus de 15 blessés.

Aucun commentaire n’a été effectué dans l’immédiat par les Houthis, alignés sur l’Iran, qui cherchent à s’emparer du dernier bastion dans le nord du gouvernement reconnu par la communauté internationale.

Un porte-parole de l’armée yéménite, s’exprimant à la télévision, a déclaré que deux missiles avaient été lancés, l’un ayant atteint une zone résidentielle, l’autre un marché. Deux drones ont également été lancés, a-t-il ajouté.

Il s’agit des “plus fortes explosions entendues à Marib en quatre ans”, a déclaré à Reuters un habitant de la ville, Abdoulsalam Ghaleb.

Plus tôt ce mois-ci, au moins 17 personnes sont mortes dans une explosion près d’une station-service de Marib, une explosion causée selon le gouvernement par un missile tiré par les Houthis. Le mouvement rebelle a dit pour sa part avoir seulement ciblé un camp militaire.

La coalition sous commandement saoudien, qui intervient militairement au Yémen contre les Houthis depuis 2015, a annoncé jeudi avoir détruit un drone tiré par les rebelles en direction du sud de l’Arabie saoudite. Les Houthis ont récemment intensifié leurs attaques transfrontalières.

(Mohammed Ghobari à Aden, Alaa Swilam et Ahmed Toba au Caire ; version française Jean Terzian)

Responsabilité : Fusion Media souhaite vous rappeler que les données contenues dans ce site ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les prix des CFD (actions, indices, contrats à terme) et des devises ne sont pas fournis par les bourses, mais plutôt par les teneurs de marché. Les prix peuvent donc ne pas être exacts et différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et ne conviennent pas à des fins de négociation. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir suite à l’utilisation de ces données.

Fusion Media ou toute personne impliquée dans Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour les pertes ou les dommages résultant de la confiance accordée aux informations, y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente contenus dans ce site Web. Veuillez être pleinement informé des risques et des coûts associés à la négociation sur les marchés financiers, car il s’agit de l’une des formes d’investissement les plus risquées qui soient.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également