L’obligation Nike (NYSE:) d’une durée résiduelle de cinq ans cote proche de son plus bas d’un an sur le marché secondaire. L’emprunt du plus grand fabricant de vêtements de sport au monde offre en conséquence une rémunération supérieure à 3%.

On le sait, le cycle de hausse des taux directeurs enclenchés par la Réserve fédérale (Fed) pour contrer l’inflation a entraîné un ajustement mécanique du rendement des obligations “Corporate” sur le marché secondaire, prix et rendement évoluant en sens opposé. Les emprunts de l’équipementier sportif Nike ont suivi logiquement la tendance.

C’est ainsi qu’aujourd’hui, il y a moyen de se procurer l’obligation Nike 2,75% 27/03/2027 à un prix de 96,99% du nominal, soit un rendement de 3,42% par coupures de 2.000 dollars et pour un rating “Investment grade”. En effet, l’emprunt appartient à la catégorie des obligations bien notées, comme l’illustrent le rating “AA-” chez Standard & Poor’s et “A1” chez Moody’s.

Marque forte

Le rating “A1” reflète l’importance de Nike dans l’industrie mondiale des vêtements et chaussures de sport, soulignait Moody’s en janvier dernier. L’équipementier a un solide historique de croissance en termes de revenus, de bénéfices et de flux de trésorerie sur une longue période, notait encore l’agence. Celle-ci rappelait aussi la force de la marque Nike (dont le logo distinctif est l’un des plus reconnus par le grand public dans le monde), la politique financière équilibrée de l’entreprise et sa position confortable au niveau des liquidités disponibles.

Défis

Le groupe de Beaverton (Oregon) est toutefois confronté à une série de défis, comme les perturbations de la chaîne d’approvisionnement liées à la pandémie et à la guerre en Ukraine, l’évolution des préférences des consommateurs ou encore sa dépendance importante à la marque Nike. Les résultats annuels 2022 qui seront publiés prochainement devraient permettre d’y voir plus clair.

Pour son exercice fiscal annuel 2021 (clôturé au 31 mai), le groupe actif à travers les marques Nike, Converse et Jordan a rapporté un chiffre d’affaires de 44,54 milliards de dollars, en hausse de 19% sur un an. Les neuf premiers mois de l’exercice fiscal 2022 ont quant à eux permis de générer un chiffre d’affaires de 34,5 milliards de dollars (+7% en glissement annuel), selon le communiqué des derniers résultats trimestriels.

Côté à Wall Street, la capitalisation boursière de Nike tourne autour de 201 milliards de dollars.

Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également